Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 13:59

Kiss-of-death--generique-Kiss.JPG

 

En 1947, Henry Hathaway a déjà roulé sa bosse à Hollywood, puisqu'il tourne en boucle, depuis 1932, des westerns de série B avec en prime, Les 3 lanciers du Bengale, en 1935, avec Gary Cooper. C'est alors que le célèbre producteur Mark Hellinger l'appelle pour lui faire réaliser Kiss Of Death ou Le Carrefour de la Mort. Hellinger, journaliste de formation, aime inscrire ces histoires dans la verticalité des cités américaines, et notamment dans New-York, ville dont il est originaire.

 

Le producteur arrive à engager Victor Mature, qui a joué les orientaux dans Shangaï Gesture,  de Von Sternberg, avec la sublime mais fragile Gene Tierney, et il sort juste du rôle de Doc Holliday dans La poursuite infernale de John Ford, pas vraiment la version que je préfère ! Il lui adjoint un jeune premier, blondinet au regard noir et au rictus pervers, un certain Richard Widmark.

Mature//Nick Bianco, le cambrioleur,

 

Kiss-of-death--Victor-Mature-dans-l-ascenseur.JPG

 

au chapeau mou, tombe pour une affaire mal ficelé et se retrouve au violon,

 

Kiss of death, Widmark et Mature en cellule

 

 

 

dans la même cellule qu'un certain Tommy Udo, blondin gominé au regard fiévreux ! Mais Nick ne veut pas finir sa vie en taule, loin des siens, aussi entre le carcéral honneur et la balance festive, il choisit la seconde voie, choisissant de balancer ses partenaires d'un jour, pour retrouver ses filles et la vie.

 

Kiss-of-death--Coleen-Gray--Victor-Mature.JPG

 

Mais voilà, le milieu a ses raisons que le coeur ne connaît pas et un tueur est envoyé demander quelques comptes à Bianco.

 

Kiss-of-death--Mature-et-widmark.JPG

 

C'est dans le rôle du tueur psychopathe, Tommy Udo, au regard fou,

 

Kiss-of-death--tommy-udo.JPG

 

 

que Widmark va alors marquer les esprits et faire florès. Car Udo, ange de la mort, ne recule devant rien, même pas à balancer une petite vieille dans l'escalier,

 

Kiss-of-death--widmark-et-la-paralytique.JPG

 

Bianco est donc prévenu !

 

Kiss-of-death--Victor-sur--le-qui-vive.JPG

 

Tommy le menace,

 

Kiss-of-death--widmark-au-telephone.JPG

 

mais Nick reste impertubable.

 

Kiss-of-death--Mature-au-telephone.JPG

 

 

 

Il vaut mieux, car la duplicité du sombre Tommy peut-être mortelle,

 

Kiss-of-death--Udo-encore.JPG

 

et sous ses apects sociables,

 

 

Kiss-of-death--Udo-et-Mature.JPG

 

se cachent un redoutable tueur !

 

Kiss-of-death--le-tueur-ricanant.JPG

 

Nick ira donc affronter le tueur ricanant qui est Udo, dans une sorte de duel singulier qui clôturera l'histoire.

On retiendra donc les inquiétantes images de New-York, ville partie prenante de l'histoire et surtout, la fantastique composition de Richard Widmark, en tueur pervers, qui marquera l'histoire du film noir. Quant à Victor Mature, il sera bientôt plus à l'aise dans ses rôles bibliques de Samson à Marcellus, pouvant exploiter son physique hors norme ! 

 

Un petit QUIZZ sur la carrière de Richard Widmark, pour la route et enjoy the Tommy Udo's smile !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tietie007 - dans Film noir
commenter cet article

commentaires

chloe 22/06/2016 14:44

solution à tous vos problèmes
Je veux juste partager ma joie avec vous car j'ai trouvé enfin un MARABOUT honnête. Finir avec les problèmes dans vos familles et vivez maintenant en paix et en joie. Mon mari m'a quitté pour une autre et un autre problème que je ne pourrais dire publiquement , nombreux sont ceux que j’ai contacté qui malheureusement ne m’ont pas satisfait. Toujours dans ma recherche, j'ai retrouvé le sourire et grâce à un GRAND MAÎTRE MARABOUT très efficace et honnete . Je vous conseille tous , vous qui aviez des différents problèmes de ne plus vous tromper de personne car le vrai marabout est là. Je publie ce message parce que ce GRAND MAÎTRE MARABOUT m’a fait du bien que je ne pourrais jamais oublier. Alors je vous conseille sans arrière penser de le contacter vous qui aviez des problèmes sentimentaux ou sociaux . Son e-mail : abibmarabout@gmail.com

Thomas Grascoeur 19/06/2010 22:15


Je ne connaissais pas les débuts de carrière de Widmarck, très instructif !


Phil Siné 19/06/2010 21:20


ah j'ai bcp entendu parler de ce film sans l'avoir encore vu... ça a l'air génial !