Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 05:43

peau-autre.JPG

 

Avant de devenir le réalisateur attitré d'Alain Delon dont la magnifique Piscine, puis de Belmondo, Jacques Deray avait commencé dans le film d'espionnage très "Guerre froide". Après du Rififi à Tokyo, avec Karl-Heinz Böhm, le François-Joseph de Sissi, voici qu'en 1966, il nous narre une histoire d'agent double à Vienne. L'intérêt de cet opus, tient surtout à son casting qui réunit quelques unes des meilleures ganaches du cinéma français de l'époque. Lino Ventura, très sobre,

 

ventura-face.JPG

 

vient dans la capitale autrichienne pour tester un de ses agents, joué par Jean Bouise, comédien atypique par son physique,que Besson consacrera une dernière fois dans son Grand Bleu.

 

bouise-face.JPG

 

Margery, dit "le boiteux", mène donc une curieuse sarabande, que Lino essaie de déchiffrer. Mystérieux, même au téléphone,

 

bouise-phone-telephone.JPG

 

ventura-phone-telephone.JPG

 

le boiteux se montre visqueux comme une anguille !

 

bouise-ventura-red.JPG

 

Un avocat d'affaires, joué par Jean Servais, celui du Riffifi chez des hommes, de Dassin, dont Deray fut l'assistant,

 

jean-servais.JPG

 

joue aussi un jeu bien curieux et est en contact avec un certain Chalieff, interprété par Wolfgang Preiss, l'allemand de service, joueur d'échecs à ses heures perdues,

 

chess-wien-preiss.JPG

 

et qui exerce une certaine pression sur Bouise le boîteux,

 

wolfgang-preiss.JPG

 

 en détenant sa régulière !

 

bouise-visage.JPG

 

Vous suivez ? L'avocat Servais va alors tromper ce brave Lino, en simulant une mort,

 

servais-ventura-kill.JPG

 

Ventura y perd son latin ...Cette canne appartient-elle à Margery,

 

ventura-cannes-canne-M.JPG

 

ou à l'avocat Weigelt ?

 

ventura-cannes-canne-W.JPG

 

Tourneboulé par tout ce charivari, Lino prend un coup de sang et va fouiner du côté de la masure de l'avocat soi-disant occis, où il maîtrise un majordome filiforme.

 

haut-les-mains.JPG

 

Il découvre alors que Servais/Weigelt est toujours bien vivant,

 

ventura-ire-colere-servais.JPG

 

avouant qu'il a essayé de le tromper, sur ordre de Chalieff ...

 

servais-regard.JPG

 

Le regard mauvais de Weigelt transperce notre bon Lino !

L'affaire se finit dans un aéroport, où un douanier, joué par Reinhard Kolldehoff, au physique de catcheur, sosie d'Adolfo Celi,

 

Reinhard-Kolldehoff.JPG

 

toise notre agent secret, qui, se faisant passer pour Margery, se fait remettre une valise de talbins par un chinois ...

 

grisbi-talbin-fric-flouze.JPG

 

Puis après quelques bastos envoyées pour annihiler le "péril jaune", Lino s'en va, avec Marilu Tolo, vers un horizon incertain ...

 

ventura-voiture-car.JPG

 

marilu-tolo.JPG

 

Vous aurez compris que si ce film est resté anonyme, c'est qu'il ne brille pas par son excellence. Avec un tempo pianissimo, qui ressemble à du Melville, sans le talent du dernier, on a tendance à piquer du nez en écoutant les dialogues interminables qui ronronnent doucement ...Cet opus d'espionnage bavard, anti-James Bond par excellence et très John Le Carré, pêche par son manque d'énergie et son scénario alambiqué, pourtant écrit par José Giovanni !

Mais il reste une pléiade d'excellents acteurs, qu'on a plaisir à retrouver, que Deray, comme le Titien, portraitisent avec talent et la BO jazzy de Michel Magne !

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Tietie007 - dans Polar français
commenter cet article

commentaires