Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 13:30



Le Fanfaron de Dino Risi, est une comédie à l'italienne qui évoque le miracle économique italien. Bruno Cortona, dragueur invétéré et fanfaron transalpin, mord dans la vie à pleine dent, au volant de sa Lancia Aurelia, avec laquelle il traverse, en trombe, une Rome déserte, un 15 août, sur air de jazz !



Evoquant l'Italie d'après-guerre, Risi nous amène dans les méandres d'une société qui change, en colorant son récit de clin d'oeil réjouissant, comme cet hommage à BB,



ou cette pique à son confrère transalpin, Michelangelo Antonioni, qui aurait un effet soporifique, selon Bruno Cortona !

Accompagné d'un Jean-Louis Trintignant très sage, Gassman va se lancer dans un périple picaresque sur les routes italiennes, jouant de son klaxon pour défier les autres automobilistes,



et avalant le macadam avec une énergie frénétique !



Métaphore du progrès, la célère Lancia Aurelia, témoignage de cette Italie des 30 glorieuses, dans laquelle Bruno, il sorpasso, croise une galerie de personnages pittoresques, comme ce vieux paysan moustachu qu'il prend en stop, symbole de cette Italie paysanne,



vouée à disparaître, ou ces blondes touristes, qui annoncent l'ère du tourisme du masse. Personnage superficiel et vantard, Bruno a oublié même d'être un père, se comportant avec sa fille, Catherine Spaak, comme un simple copain plus âgé !



Mais dans ce tourbillon de vitesse qui emporte Bruno et Roberto, qui a l'apparence du bonheur et de la joie de vivre, Risi nous livre aussi une critique féroce de ce progrès illusoire, qui si il permet un confort matériel, n'apportera pas plus de solutions quant au sens de la vie ! Le progrès technique et l'hédonisme naissant ne seront pas synonyme de bonheur ! La chute du film, brutale, ramènera le spectateur à la réalité, le destin de Roberto//Trintignant s'épuisant dans un virage, sur les rivages rocheux de la Belle Bleue !




Comédie tragique, accompagnée par une musique venant directement d'Amérique, un jazz qui symbolise, aussi, l'ouverture et la modernité !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

doti17 14/10/2009 16:20


Bonjour ! Après ton commentaire, je viens te rendre une petite visite ! Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu aimes le cinéma, et qu'en plus, tu en parles très bien !
Félicitations pour ton très joli blog.


01/10/2009 10:15


J'ai revu ce film il y a peu....je l'avais vu à la télé en 79 quand j'avais 13 ans à l'origine. Un choc !
Bien sur il faut le voir en VO bien que le doublage de Georges AMINEL est excellent !
Un GASSMAN énorme, incroyable, à la fois pathétique, sympathique, antipathique, tout cela à la fois! TRINTIGNANT est superbe dans son rôle d'étudiant, timide et réservé en opposition au troublion
qui l'énéerve. Malgré tout une brève amitié va naître entre les deux hommes...Un film superbe!